Pour consulter le permis de construire original cliquez-ici

Chennevières sur Marne

Écu de Chennevières sur Marne

L'écu est surmonté de la couronne murale à trois tours : il s'agit du symbole de protection, emprunté aux déesses grecques, qui était attribué aux communes de Seine-et-Oise par la commission héraldique. Chennevières faisait partie de ce département jusqu'en 1967. Dans le blason lui -même, les clés rappellent que la ville s'est formée autour de l'église Saint-Pierre.

De part et d'autre, les fleurs de lys indiquent l'appartenance à l'Ile-de-France. Au milieu, la division ondée symbolise les rives de la Marne et, au-dessous, le plant de chanvre explique l'origine de son nom. Ce blason est entouré de deux sarments de vigne, pour rappeler les vignobles des coteaux. La devise, inscrite en latin, signifie :
" Fidèle à son sol, fidèle à son passé."

Un peuplement qui remonte à la préhistoire

Certaines situations géographiques en bord de rivière ont favorisé une implantation précoce des hommes. Le peuplement du secteur remonte à la préhistoire, les Gaulois y ont installé des villages, la vigne est apparue dès le IVe siècle. Chennevières doit son nom à la culture du chanvre qui servait à fabriquer des cordages utilisés dans la batellerie. Au Moyen-Age, les eaux de la Marne sont détournées pour actionner la roue à aube de grands moulins, ils connurent le prospérité avant la Guerre de Cent ans. Il y avait un port sur la rive de la Marne, là où abordait le bac reliant Chennevières à La Varenne.Y accostaient des coches d'eau, des trains de bois, des péniches plates. Jusqu'en 1865, un bateau-lavoir était ancré en aval.

La vigne

Les Vignes

Au temps de Louis XIV, les coteaux de Chennevières étaient recouverts de vignes qui donnaient un vin clairet apprécié des connaisseurs et même du Grand Échanson du Roi. Le vin récolté prenait la direction des celliers royaux ou de ceux des seigneurs de l'époque. Plus tard, il sera consommé dans les guinguettes de l'île de Conge qui se trouvait juste en face du pressoir. Deux autres îles témoignent de ce passé viticole : l'île des Vignerons, l'île de Pissevinaigre. La terrible épidémie de phylloxéra ravagea en 1874 les 4/5 des plants de vigne et mit fin à cette tradition.

La Belle époque

Chennevières-sur-Marne partage, avec les villes voisines des boucles de la Marne, un passé, une réputation de joie de vivre qu'elle s'est forgée à La Belle Époque, quand les bords de Marne étaient un lieu privilégié de fêtes et de loisirs pour les Parisiens. Piscines, guinguettes, barques et canotiers, pêcheurs à la ligne, ont inspiré les artistes, qu'ils soient peintres, paroliers de chansons ou cinéastes. Aujourd'hui, les bords de Marne de Chennevières gardent l'empreinte de ces années 1870 - 1914.

En marche vers la ville

Du XIVe au XXe siècle, le hameau de Chennevières, devenu village, va se transformer en une ville au fil des événements de l'histoire, dans un secteur souvent éprouvé : la Guerre de Cent ans, la peste noire, la Fronde. En 1814, Chennevières est occupée par les troupes Russes et en 1870 par les Prussiens.
En 1884, l'architecte Jules Laroche construit en face de l'église un bâtiment destiné à abriter la mairie et l'école des garçons.

En 1901, la commune franchit le cap des 1000 habitants. Ils vivent essentiellement de l'artisanat, de l'agriculture et de l'élevage.
Les lavandières étaient particulièrement réputées, elles descendaient une fois par semaine à La Varenne prendre le petit train de la Bastille (ligne ouverte en 1849), chargées du linge lavé et repassé pour les clients des beaux quartiers de Paris. Plusieurs fermes ont survécu en centre ville jusqu'en 1940.

C'est après la seconde guerre mondiale que Chennevières devient vraiment une ville. On y construit, la population s'accroît, conséquence obligatoire de la proximité de Paris et de la création d'une zone industrielle. Deux ans après la création du Val-de-Marne en 1967, la population atteint 9 179 habitants. Le dernier recensement de 1999 a dénombré 17 919 habitants.

Pour connaitre l'histoire de Chennevières sur Marne, nous vous renvoyons vers le site de la Mairie y aller

Histoire des Hauts de Chennevières